samedi 28 février 2015

Islande


Je vais aujourd'hui vous parler d'un monde insulaire bien différent de celui de la Réunion : il s'agit de l'Islande. Cela fait un an, jour pour jour que je suis partie passer une semaine en Islande en amoureux. C'est peut-être pour me rafraîchir des chaleurs caniculaires de la Réunion que je me suis replongée dans les photos et que j'ai décidé de me mettre à faire l'album photos. 
J'ai fait une sélection de mes photos. Cela vous donnera un aperçu de notre programme, et vous motivera peut-être  pour aller affronter le terrible vent glacial et les terres vikings de l'Islande.
Nous étions basés à Reykjavik et nous avons rayonné autour de la capitale. La palette de couleurs des paysages de l’Islande est impressionnante (vert mousse, bleu ciel, gris, bleu turquoise, rose poudré, ocre, noir...) et est restée gravée dans ma mémoire. Il faut dire que pour un mois de mars nous avons eu beaucoup de chance en ce qui concerne la météo : la neige avait bien fondu à notre arrivée, ce qui nous a permis de voir la terre et la végétation. Et quelques jours avant notre départ, il s'est mis à neiger. On a alors revu les même paysages complètement recouverts de neige.

Voilà notre programme : 

1e jour
On arrive tard à l'aéroport, mais les conditions nous permettent d’apercevoir notre première aurore boréale.




2e jour
Pour cette première journée, nous choisissons un grand classique : le cercle d'Or avec ses 3 points principaux:
1. la faille entre les continents Européen et Américain : Thingvellir,










2. la chute Gullfoss (chute d'Or) pour l'arc-en-ciel qui se forme au-dessus par beau temps,





3. Geysir et ses Geysers.





Et le retour nous réserve une jolie surprise dans le ciel.




3e jour
On a décidé d'aller découvrir le Sud. Nous avons commencé par faire un détour à Keldur où se cachent quelques vieilles fermes en tourbe recouvertes d'herbe.











On a ensuite enchaîné avec les deux cascades:
- Seljalandfoss, derrière laquelle on peut passer mais notre manque de témérité au vu de la patinoire qui s'est formée sur le chemin nous fait reculer.
- Skogarfoss, couronnée d'un superbe arc en ciel ce jour là.





Non loin de là, il y a la fameuse plage de sable noir à Vik. C'est un must de grimper sur les colonnes basaltiques et d'observer les drôles de pitons rocheux au large.






Pour revenir, nous avons fait un crochet en plein désert de sable noir. Avant d'atteindre la mer repose la carcasse d'un vieux DC3.







4e jour
Nous avons choisi la formule Into the Blue pour cette journée. Il s'agit d'une plongée en tuba dans la fameuse faille de Thingvellir. L'eau y est à 2°C. Mais pourquoi y plonger me diriez-vous ? L'eau est tellement pure qu'on a l'impression de flotter. Les couleur sont majestueuses : elles vont de l'ocre au bleu intense en passant par le vert turquoise. Les photos ne rendent malheureusement pas aussi bien.





On poursuit ensuite notre après-midi sur la péninsule de Reykjanes : soufrières, lacs gelés, champs de lave recouvert de mousse, et villages de pécheurs aux petits phares feront notre bonheur.

















5e jour
Comme on y dort depuis quatre nuits déjà. Il est temps d'aller visiter Reykjavik, la capitale, son centre de conférences-salles de concerts : l'Harpa, son vieux ports, ses murs tagués, son cimetières aux arbres tordus et aux tombes recouvertes de mousse, ses maisons de poupées colorées, sa fameuse église inspirée des orgues basaltiques : Hallgrimskirkja et ses cafés où il fait bon se réchauffer.


























6e jour
Ça y est, il s'est mis à neiger! Les champs des chevaux islandais sont maintenant complètement blancs. Aujourd'hui; nous avons réservé pour une randonnée et escalade de glace sur la langue glacière Solheimajokul appartenant au glacier Myrdalsjokull.















7e jour
C'est un incontournable en Islande : pour cette dernière journée, on va buller au blue lagoon. Il s'agit d'une station thermale, sorte de grand lac aménagé en plein champ de lave et dont l'eau à 40°C, parfois bleue laiteuse, parfois bleue fluo à cause des sels minéraux, des silicates et des algues bleu-vertes qu'il y a dedans, est censée rajeunir la peau.
Mais avant, petit détour à Reykjavik pour monter en haut de l'église viking Hallgrímskirkja admirer la vue de la ville depuis son clochet.















Pour terminer la journée, on dîne au Laundromat café. Il s'agit d'un café-restaurant très coloré avec des livres partout, des cartes aux murs au rez-de-chaussée et au sous-sol, comme son nom l'indique des machines à laver et une salle de jeu pour les enfants car comme les affiches du Laundromat café l'annoncent, au Laundromat café, "we love babies and boobs".







LES ADRESSES

Cafe Babalú, Skólavörðustígur 22A, 101 Reykjavik, Islande
* Laundromat cafe, Austurstraeti 9, 101 Reykjavik, Islande
Blue Lagoon, 240, Grindavik 420-8800, Islande

2 commentaires:

  1. Très belles photos! Nous revenons de 5 jours en Islande en mars donc cela nous parle beaucoup! Mais le temps était nettement moins beau et nous n'avons pas vu d'aurores boréales.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C’est vrai qu'on avait eu beaucoup de chance avec le temps. Ca nous a donné envie d'y retourner. J'espère que ça vous a plus quand même !

      Supprimer