mercredi 1 avril 2015

Costa Rica Revival


Je suis arrivée depuis seulement quelques mois à la Réunion mais l'envie de voyager, de contempler de nouveaux paysages, de découvrir des cultures différentes, se fait déjà ressentir. Ce n'est pas pour tout de suite, alors je me replonge dans les photos de mon dernier long voyage en date : trois semaines au Costa Rica en avril dernier. Je partage avec vous une sélection de photos associées à notre parcours sur ce petit bout de terre entre deux océans.
Un si petit territoire et pourtant une telle richesse de faune et de flore sur terre et dans la mer. Et à chaque fois que l'on découvre un nouvel animal, caché dans un arbre que le guide pointe du doigt depuis 10 minutes en tentant de nous expliquer sur quelle branche il se trouve, c'est magique! Le Costa Rica c'est aussi de superbes plages bordées par  l'Océan Atlantique d'un coté, l'Océan Pacifique de l'autre, de la jungle à perte de vue, des volcans, des couchers de soleil flamboyants et des habitants adorables et très accueillants. 
Initialement partis en amoureux, on est rejoint par un couple d'amis dès le 5e jour. Cela nous permet de rentabiliser la location du 4x4 et de partager tous ces moments à 4.

1. Jours 1 à 3 : Tortuguero
A 3h de San José et accessible qu'en bateau (ce qui donne une première approche de la faune du Costa Rica), Tortuguero est une langue de terre parcourue par des canaux. C'est aussi, comme son nom l'indique un lieu de ponte des tortues. Dommage pour nous, ce n'est pas la période.
Pour ces 2 jours sur place, on choisit plusieurs excursions : en bateau, à pied et à pied de nuit. Oiseaux, crocodiles, caïmans, grenouilles, singes hurleurs et capucins, lézards, iguanes, papillons, pour nos premières sorties, on en prend plein les yeux!



















2. Jour 4 : Puerto viejo de Sarapiqui
On a réservé une nuit pour cette étape dans le charmant lodge Sarapiquis Rainforest : chambres à toit de chaume type palanque inspirée d'un village précolombien du XVe siècle, piscine à débordement, jardin tropical, restaurant chic. Le site propose également un jardin botanique, un site archéologique et d'un musée sur les cultures précolombiennes : parfait pour une pause culturelle.








3. Jours 5 et 6 : La Fortuna - Cerro Chato et Tenorio
C'est à la Fortuna, tout près du volcan conique Arenal, que nous rejoignons nos amis. Deux excursions nous tentent.
Le premier jour, ce sera la rando jusqu'au Cerro Chato. C'est un grand lac qui s'est formé dans la caldeira d'un ancien volcan accessible par 2h de grimpe en pleine jungle qui devient brumeuse au fur et à mesure puis 30 minutes de descente abrupte et boueuse jusqu'au lac.
Et après l'effort, le réconfort. On va soulager nos pauvres muscles aux thermes : il y a beaucoup de sources thermales chauffées par la lave autour du volcan Arenal. On choisit les sources Baldi : "le plus grand complexe thermal au monde" !! 25 bassins dans un jardin tropical à différentes températures, des bars au milieu de certains, des cascades, des bains bouillonnants, des toboggans super speed, des restos.
Le lendemain, on a 1h30 de route pour aller jusqu'au parc naturel du volcan Tenorio où l'on peut voir le rio céleste et sa cascade bleu turquoise.















4. Jours 7 et 8 : Jaco
Quand on va à Jaco, en venant du Nord, on emprunte le pont au dessus du Rio Tarcoles sous lequel une trentaine de crocodiles barbotent ou se dorent la pilule. On poursuit jusqu'à la plage de sable noir de Jaco, très fréquentée par les surfeurs.
On a réservé une nuit dans les hauteurs au Mango Rosa Hôtel. L'hôtel plein de charme a été délaissé par les anciens propriétaires et venait d'être racheté par un couple d'Américains. Du haut de notre belvédère, nous avons une vue grandiose sur un coucher de soleil incroyable depuis la petite piscine à débordement.
Le parc Carara est réputé pour être un endroit parfait pour l'observation des aras rouges. Mais pas que! On y retrouve également des singes araignée, des iguanes, des grenouilles, des biches, des chauves-souris...On profite ensuite de la playa hermosa célèbre pour ses rouleaux auxquels seuls les surfeurs très chevronnés peuvent se mesurer.























5. Jours 9 et 10 : Uvita - Parc Marino Ballena et Parc Manuel Antonio
La prochaine étape est Uvita, bon point de chute pour le parc Marino Ballena. Il s'agit en fait d'une plage/parc national préservé pour ses fonds marins. Au bout de la plage, se trouve un isthme en forme de queue de baleine.
Cette fois, on a réservé dans le joli hôtel à bungalows privés Terrazas de Ballena.
Le lendemain, on part visiter le plus connu des parcs du Costa Rica qui est aussi le plus petit : le parc Manuel Antonio. Inutile de prendre un guide : il y en a tellement dans le parc avec les touristes qu'on sait tout de suite - à l'attroupement sur le sentier - qu'il y a quelque chose à voir. Un paresseux par là, un singe par ici ou un iguane caché là. Le parc est aussi fameux pour ses une sublimes plages : sable blanc, cocotiers, mer turquoise à 30 degrés,
On finit la journée au Rancho de la Merced. On a réservé une petite balade à cheval sur la plage.
















6. Jours 11 à 15 : Osa
On choisit de rejoindre la péninsule d'Osa par la mer. Pas de route goudronnées ici. On monte à l'arrière d'un pick-up pour aller jusqu'à notre hôtel. On part ensuite découvrir le coin et la plage de Drake, histoire d'aller un peu jouer dans les vagues immenses.
- Le deuxième jour, on décide de visiter le plus grand et le plus sauvage des parcs du Costa Rica : le parc du Corcovado.  Il faut à nouveau prendre le bateau pour rejoindre le parc. La jungle regorge de vie. On y croise enfin la 4ème espèce de singe présente au Costa Rica et que l'on avait pas encore vu : les singes titi ou singes écureuil. Ce sont de loin les plus mignons! Et aussi un tapir qui fait la sieste, un toucan, et plein d'autres oiseaux multicolores, multiples singes, un agouti, un serpent mortel...
- Pour notre 3e jour, c'est plongée. Mais pendant que les garçons plongent en bouteille avec des requins pointes blanches, des raies et des requins baleines, nous, les filles, plongeons en snorkeling et nous contentons de quelques poissons. Notre lot de consolation sera quelques dauphins qui suivent le bateau sur le chemin du retour. On se retrouve finalement tous les 4 sur la magnifique plage de San Josecito.
Le soir, on a réservé une sortie nocturne. Les grenouilles se suivent et ne se ressemblent pas. On croisera aussi de vilaines araignées, des lézards, un grand papillon bleu Morpho qui ne nous quitte plus, attiré par nos lampes.
- On choisit l'activité Kayak pour notre dernière journée, en rivière et en mer.



































Jour 16 : Que de la route!
Cette journée n'est pas des plus passionnantes : on a 8h de voiture en perspective, de la péninsule d'Osa à Cahuita.

7. Jour 17 : Cahuita
Le parc de Cahuita est au bord de la mer. Pour se dernier parc national, on décide de se passer de guide, mais finalement, les animaux sont bien cachés. On verra quand même des singes hurleurs, des paresseux, des ratons laveurs...et des moustiques, beaucoup trop. On tombe finalement sur une jolie mini-plage aux palmiers penchés. Idéal pour les séances photo.












8. Jours 18 à 20 : Puerto Viejo de Talamanca
On réside dans le bel hotel Shawanda Lodge avec jolis bungalows, piscine et parc tout autour. Pour nos derniers jours de vacances, le programme est tout simple : Farniente et surf sur la plage, barbotage dans la piscine, shopping dans la ville de Puerto Viejo, et finalement, la visite du Jaguar Rescue Center. Les animaux trouvés mal en point sont amenés là le temps qu'ils retrouvent des forces. Notre guide est super motivée et nous apprend plein de choses. C'est assez curieux de pouvoir observer de si prêt les animaux que l'on avait vu furtivement au cours du voyage. La plupart ne sont pas timides : les toucans aiment se faire caresser, l'écureuil nous grignote les pieds et le perroquet prend nos épaules pour des perchoirs. On ira également dans la cage aux singes hurleurs. Ils sont tous endormis sauf Aldo, 2 mois, qui nous grimpe dessus pour se jeter sur des toiles tendues servant de trampoline. On verra ensuite des animaux non observés dans la nature jusque là, comme des fauves, des fourmiliers, plein de serpents, des hiboux...
On se fera finalement une dernière plage avant de rentrer à San José et de reprendre l'avion pour Paris.





















LES ADRESSES

Sarapiquis RainForest Lodge, La Virgen de Sarapiquí, Costa Rica
Baldi Hots Springs, La Fortuna, Costa Rica
Hotel Manga Rosa, Manga Rosa Hotel, Puntarenas Costa Rica
Hotel Terrazas de Ballena, Uvita, Puntanera, Costa Rica
Shawandha Lodge, Puerto Viejo de Limon, Costa Rica

6 commentaires:

  1. Très jolies tes photos ! Pourrais tu me dire quel appareil photo utilises tu ? Canon , nixon , et le model ? merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! C'est gentil! Toutes les photos n'ont pas été prises avec le même appareil photo mais la plupart ont été prises avec un Canon 6D, objectifs 24-105, 100mm macro, 70-200...

      Supprimer
  2. ça rappelle des souvenirs ! Elles sont belles tes photos d'animaux !! comment as tu fais pour voir un paresseux d'aussi près ?
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était très sympa de voir les tiennes également! Un an après!
      Le paresseux vu très proche a été pris dans le Jaguar Rescue Center : un centre qui récupère les animaux mal en point. Les arbres où ils étaient devaient faire 2m. Du coup, c'était sympa de voir les animaux qu'on a vu en tout petit en haut des arbres tout au long du séjour de plus près! Sinon on a eu de la "chance" à Tortuguero : un paresseux était tombé d'un arbre et traversait la plage devant nous. C'est celui que l'on voit pendu au bout de sa branche.

      Supprimer
  3. Waouh, cet article est magnifique, les photos sont époustouflantes.
    Je viens de parcourir ton blog, il est super sympa et tes shoots mode, sont agréable à regarder. Tu fais découvrir la Réunion via tes posts.

    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer