mercredi 25 janvier 2017

Madagascar 3/3

Le Nord

Jours 17 à 20 : Diego Suarez
Courte nuit puisqu'on est debout à 4h. On quitte l'agréable hôtel du Sakamanga direction l'aéroport. Pour le vol intérieur à cette date, il n'y avait pas le choix, il n'y avait que Air Mada. On croise les doigts pour qu'il n'y ait pas d'annulation, pas de retard et pas de bagage perdu. Un vol pour Diego Suarez, tout au nord de l'île, nous attend. Contre toute attente, notre vol se passe super bien. Et on récupère bien nos bagages à l'arrivée. Notre hôtel nous a envoyé un taxi et on embarque dans un des nombreux taxi 4L pour 45 minutes de route. Depuis Diego, on longe la superbe baie des français, au milieu de laquelle se trouve le pain de sucre, jusqu'à la petite ville balnéaire de Ramena où on passe une journée tranquille à organiser notre séjour à Ramena et à la plage.









Jour 18
Aujourd'hui on va naviguer sur la mer d'Emeraude avec notre guide. On a de la chance, le vent s'est un peu calmé. On embarque depuis la plage dans un bateau à voile, en bois, un boutre.
On sort de la baie des Français, on passe la grande passe, et l'eau devient plus turquoise. Puis, presque instantanément, la couleur de l'eau devient super lumineuse et passe à une turquoise-vert d'eau incroyable. Ça y est ! On est sur la mer d'Emeraude ! La mer est trop agitée pour que l'on s'arrête au milieu faire du snorkeling. On débarque donc sur une jolie plage de sable blanc. Il s'agit de l'île de Suarez. Pendant qu'on lézarde et qu'on fait trempette, les matelots nous cuisinent le poissons qu'ils ont péché en chemin. Le début d'après-midi se passera tranquillement au bord de l'eau.
Il est temps d'y aller, le vent souffle déjà fort et la mer est agitée. Arrivés sains et saufs, on va boire un petit verre sur la plage de Ramena. Quelques lémuriens viennent nous saluer et on leur donne des bananes en échange.















Jour 19
Ce matin on retrouve un 4x4. On part visiter le parc nationale de la Montagne d'Ambre. Après 2h de route, on suit notre guide à travers cette forêt dans laquelle un couple de Suisse s'est amusé à y faire pousser des plantes venant d'un peu partout dans le monde. On découvre de nouvelles espèces de caméléons que l'on avait jamais vues ailleurs. Un avec un nez de cochon et comme une petite corne de rhinocéros, un avec une corne bleue et le clou de spectacle, un minuscule caméléon d'à peine 2 cm de long ou encore un lézard Uroplatus, le roi du camouflage.
Allez, on poursuit la route direction les Tsingy rouges. On longe un canyon au fond duquel différents groupes de Tsingy rouges se développent sur les flans des falaises et une petite rivière slalome entre ces amas rocheux pointant tout en rondeur et délicatesse vers le ciel. Le rouge de la roche contraste avec le bleu profond du ciel. Arrivés au bout du canyon, on embarque vers un autre point de vue. On peut descendre jusqu'à d'autres Tsingy. Après 10 minutes de marche, on longe un petit cours d'eau et au détour d'une courbe un groupe de Tsingy tout serrés se présente devant nous.






























Jour 20
Aujourd'hui on quitte Ramena pour aller à Nosy Be, en faisant une escale d'une nuit à Ambanja avant de prendre le bateau le lendemain pour la Grande Île. Mais avant de partir, on voudrait quand même aller voir les fameuses baies à l'Est de Ramena. On a réservé un taxi pour midi donc on a la matinée pour se balader. On longe la côte depuis Ramena, on traverse une première plage puis on continue à travers bois jusqu'à un phare sur la côte qui nous offre une jolie vue sur la mer d'émeraude. On arrive finalement à la baie des dunes. Une jolie plage de sable blanc léchée par une mer turquoise. Au bout de la baie commence une seconde baie : la baie des pigeons à l'eau encore plus turquoise. On ne poursuit pas jusqu'à la baie de Sakalava, plage privilégiée des kite-surfeurs parce que pas le temps et on rentre vite à notre hôtel. Notre taxi arrive à midi comme prévu : une rutilante 4L bleue dehors et bleue dedans. La route est tellement abîmée que l'on ne roule qu'à 30km/h. On arrive finalement à l'hôtel le Palma Nova pile pour dîner. On aura mis 8h pour aller de Ramena à Ambanja.


















11. Jours 21 à 25 : Nosy Be
On prend un taxi jusqu'au port d'Ankify et on a de la chance de trouver un bateau qui part tout de suite. On arrive au port d'Hell-Ville d'où on prend à nouveau un taxi. On arrive dans notre superbe hôtel Arc-en-Ciel où l'on s’attelle à l'organisation de notre séjour sur Nosy Be. Après avoir déjeuné, on part en tuk-tuk visiter Madirokely et Ambatoloaka, les deux villes qui bougent, puis on rentre profiter de la piscine de l'hôtel.













Jour 22
Après une bonne nuit de sommeil, un taxi vient nous chercher et nous emmène sur la plage d'Ambatoloaka d'où l'on part pour une excursion vers l'île paradisiaque Nosy Iranja.  Après une heure de speed-boat, on aperçoit enfin les deux îles reliées par une bande de sable. En approchant, la couleur de l'eau devient turquoise. Un banc de Napoléons s'écarte pour nous laisser approcher et on jette l'ancre à quelques mètres de la bande de sable blanc. On prend la direction du phare, au sommet de l'île principale. De là-haut, la vue est superbe : on distingue bien la bande de sable. On redescend vite pour aller vers l'autre îlot par le banc de sable. Mais la mer monte. Pour ne pas se retrouver coincé, on décide finalement de faire demi tour et ça tombe bien, c'est l'heure de manger : poisson grillé au menu et ananas en dessert.  Une petite sieste à l'ombre d'un palmier et chausse les palmes, on enfile masque et tuba et on va finalement goûter l'eau. La visibilité n'est pas bonne du tout mais on voit quand même quelques tortues énormes. Il est finalement temps de partir. On arrive à temps à l'hôtel pour profiter un peu de la piscine.

























Jour 23
Il paraît que les fonds marins autour de Nosy Be sont magnifiques. On va vérifier ça aujourd'hui avec Sakalav Diving. On nous emmène en bateau sur un premier site de plongée où l'on se régale de gorgones et autres coraux multicolores dont on manque cruellement à la Réunion. Petite pause d'une heure entre les 2 plongées sur le bateau, abrités dans une petite crique de l'île voisine, Nosy Sakatia. On en profite pour prendre le café et pour compter les tortues qui apparaissent ça et là autour du bateau pour respirer, puis on part pour une autre plongée. On en prend plein les yeux à nouveau avec les coraux et les nudibranches multicolores. On retourne vers l'île aux tortues pour déjeuner à l'hôtel de l'île et lézarder sur les transats. On reprend finalement un petit bateau et on rentre profiter de notre hôtel.























Jour 24
C'est notre dernier jour à Madagascar. On a réservé un taxi à la journée pour faire un tour de l'île tranquille. On commence par le Lemur Park, sorte de zoo où l'on peut voir différents animaux du pays en cage mais aussi quelques lémuriens en liberté et pas farouches du tout. On avait pris une banane dans notre sac que l'on peut leur donner petit bout par petit bout. La visite se poursuit dans l'usine de fabrication d'huile essentielle d'ylang-ylang, une des spécialités de Nosy Be.
On part ensuite à la capitale de l'île, Hell bourg pour faire quelques courses et visiter le marché couvert. On déjeune dans le fameux restaurant italien Papillon : on se régale ! Et cette après-midi, on décide de la passer sur la plus jolie plage de l'île : Andilana.





























Jour 25
Le lendemain, départ aux aurores de l'hôtel pour aller prendre notre avion.

LES ADRESSES

Hotel le Manguier, Ramena, Madagascar
* Hotel Palma Nova, Ambanja, Madagascar
* Hotel Arc-en-ciel, Nosy Be, Madagascar
* Sakalav Diving, Nosy Be




4 commentaires:

  1. Ces photos sont juste magnifiques. Je pars sur Sainte Marie en mars et j'ai tellement hâte. Ce sera un petit avant goût avant d'aller sur l'ile principale. En attendant, tes photos m'ont juste donné l'envie d'avancer les jours pour y être!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup! J'espère aller sur Sainte-Marie un jour aussi!! Bon voyage alors!

      Supprimer
  2. ohhhh c'est chez moi, ça me fait chaud au cœur, Madagascar est vraiment magnifique ! Xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ;) Oui c'est le moins que l'on puisse dire!

      Supprimer